30 janvier 2013

Cuir de fruit acidulé - kiwi et banane



A Château-d'Oex, dans le ciel, des montgolfières.
Jusqu'au 3 février.

http://www.festivaldeballons.ch




Cuir de fruit qui pique



Ingrédients pour 10-12 rubans (source: Délices déshydratés, Linda Louis)

  • 280 g de kiwis (environ 4 pièces)
  • 100 g de banane mûre
  • 40 g de sucre de canne blond (+ 40 g pour l'enrobage)
  • 1 cs de jus de citron (si les kiwis ne sont pas assez acides)

Eplucher les kiwis. Mixez-les avec la banane, 40 g de sucre de canne
et le jus de citron. Verser la purée obtenue sur la plaque du four chemisée
de papier sulfurisé. Répartir la masse correctement à l'aide d'une spatule souple.
Laisser se déshydrater pendant 30 minutes à 60 C, puis 3h30 à 47 C.
Décoller le cuir de kiwis de la feuille.
Découper des lanières d'environ 2 cm de largeur.
Disposer 40 g de sucre de canne blond sur une assiette et rouler les rubans.
Saupoudrer au dernier moment les rubans de sucre pour éviter qu'ils se réhumidifient.
Pour la conservation, recouvrer vos rubans de papier sulfurisé, enrouler et
envelopper dans du film alimentaire. Il se garde ainsi pendant 6 mois !
Si vous tenez...

D'autres saveurs:
Cuir de fruits mangue et framboises
Cuir de fruit fraise-basilic

27 janvier 2013

Recette ayurvédique: La nourricière, soupe de pois cassés



Elle dit qu'elle est très contente de sa nouvelle activité
mais qu'elle ne sait toujours pas quoi faire dans sa vie, de sa vie.
Complexité.





Masala matar dhal
 


Le bon moment:

Quand on a une de ces faims !
En hiver, par une journée pluvieuse et froide.
Devant le feu après une grande balade, en arrivant au terme du voyage ou de la journée.


Ca fait quoi ?

ça pose, évacue, nourrit, redonne des forces.
ça apaise et décontracte.


Ce qu'il faut (source: Cuisine ayurvédique, Florence Pomana)

  • 280 g de pois cassés (j'ai mélangé des pois jaunes et verts)
  • 1 bâton de cannelle*
  • 4 clous de girofle*
  • 4 gousses de cardamome verte*
  • 1/4 de cuillerée à café de grains de poivre noir
  • 1 cuillerée à café de curcuma*
  • 1 cuillerée à café de graines de cumin orientale
  • 2 cuillerée à soupe de noix de coco râpée
  • persil
  • le jus d'1/2 citron
  • 1 cuillerée à soupe de ghee 
  • 1 cuillerée à café de sel (j'ai mis plus)
  • 1.5 litre d'eau

Mettre les pois cassés à tremper pendant 5 heures, ou toute la nuit. Egoutter.
Faire chauffer le ghee. Quand il est chaud, ajouter la cannelle, les clous de girofle,
la cardamome, le poivre et les graines de cumin.
Faire revenir jusqu'à ce que leur odeur se dégage.
Incorporer les pois cassés, le curcuma et 1.5 litre d'eau.
Amener à ébullition puis ajouter la noix de coco. Laisser cuire à couvert sur feu doux
pendant presque 2 heures, jusqu'à ce que les pois cassés se soient défaits dans l'eau.
Retirer les épices.
Ajouter le jus de citron et le sel.
Mixer la moitié ou les 3/4 de la soupe.
Servir dans des bols et parsemer de persil plat.


*cannelle: l'épice du dedans. Facilitant l'état de transe, l'émergence d'images venues du monde du dedans, 
dans les traditions orientales, que ce soit en brûlant l'écorce ou en frictionnant avec 
l'huile de cannelier, la cannelle a une réputation chaude: aphrodisiaque et même libertine chez
les Romains ou les Chinois. Favorisant les contractions utérines, tonique et stimulante, elle 
est particulièrement recommandée en cas de douleur dentaire ou abdominale, de tension
musculaire, de rhume ou de grippe. Elle chasse les toxines vers les émonctoires.

*girofle: la fleur des dieux. Ce sont en fait les boutons floraux du giroflier que l'on a mis à sécher.
Ils sont stimulants, analgésiques, antiseptiques. Les Indonésiens les fument dans leurs cigarettes
en raison de leurs propriétés expectorantes. Ils ont la propriété de purifier le sang, d'améliorer la vision.
Ils augmentent la vertu désaltérante de l'eau dans laquelle on les aura fait tremper.

*cardamome verte: la graine des anges. Il en existe deux sortes principalement: la verte et la noire.
La verte est meilleure pour le système rénal dont elle est le remède spécifique en médecine tibétaine.
Elle est également plus utilisée en pâtisserie. En Inde, on trouve presque automatiquement 
la cardamome verte associée au lait, car elle en neutralise les effets négatifs. Elle annulerait aussi 
la toxicité de la théine et de la caféine, d'où le café turc (à la cardamome). Elle contient du
camphréol, une huile essentielle expectorante pour les poumons et rafraîchissante pour l'estomac.
Elle donne une haleine douce et fraîche, quand on en mâche après les repas, et réduit l'acidité.
Carminative et stimulante, elle promeut la joie et la clarté, l'élan vers le subtil, et l'ouverture
du coeur. C'est l'épice des amours vrais.

*curcuma: l'une des épices les plus utilisées en cuisine indienne. Antibiotique naturel, dépuratif
du sang, nettoyant des canaux subtils, contre l'émaciation, l'anémie, les maladies de peau, les maladies
du sang (diabète). On l'utilise aussi beaucoup en mélange avec d'autres plantes, le santal et la poudre
de pétales de roses en particulier, comme nettoyant et embellisseur de la peau. Les boutons ne 
résistent pas à ces masques de beauté.

24 janvier 2013

Kibbeh


Je suis contente de te voir me dit-elle tout en se tortillant dans sa poussette, la lolotte en bouche.
Savait-elle que moi aussi, grande fille que je suis, j'étais contente de la voir
et que ses mots d'enfant, lancés comme une bombe, m'ont vrillé le coeur ?



Kibbeh




Pour 9 kibbeh généreux, il vous faudra:

Coques
  • 220 g de bulgur fin pour köfte (épicerie orientale)
  • 85 g de semoule de maïs fine
  • 400 g d'eau bouillante
  • sel

Farce
  • 280 g de viande hachée d'agneau ou de boeuf
  • 1 oignon rouge émincé
  • 1 cs de mélasse de grenade
  • 35 g de pignons de pin grillés à sec
  • 2 cc ou plus de baharat*
  • 4 brins de persil plat finement ciselé
  • 2-3 tiges de coriandre fraîche finement ciselée
  • 3 cs généreuses de grenade fraîche
  • sel/poivre
  • huile d'olive
  • huile de friture
  • quartiers de citron pour servir

*mélange baharat fait maison: 3 cc de cumin oriental, 2 cc de coriandre moulue, 1 à 2 cc de cannelle moulue, 
1 cc de piment doux, 1/2 cc de gingembre moulu, 1/2 cc de piment fort, 1 cc de menthe séchée, 1 cc d'origan séché 
et 1/2 cc de sel. Se conserve dans un récipient hermétique et à l'abri de la lumière.


Dans un grand saladier, verser le bulgur, la semoule et un peu de sel.
Mélanger, arroser d'eau bouillante, couvrir et laisser reposer 15 minutes.
Malaxer la préparation. Elle doit être souple, ni trop sèche, ni trop humide. Réserver.
Dans une poêle, chauffer un peu d'huile d'olive.
Faire fondre sur feux doux l'oignon émincé. Ajouter la viande hachée et faire
revenir le tout quelques minutes. Eventuellement ajouter un peu d'eau pour éviter
que la viande n'assèche. Ajouter la mélasse de grenade, les pignons grillés, le baharat, un peu de sel, un peu de poivre,
le persil plat et la coriandre. Laisser sur le feu 2 minutes puis ôter la poêle du feu, ajouter les graines de grenade
et refroidir. Rectifier l'assaisonnement si besoin (j'ai ajouté un peu plus de cannelle).
Former une boule avec le mélange bulgur/semoule. Creuser un puit profond tout en gardant
une épaisseur d'1/2 cm. Remplir la cavité avec 1 1/2 à 2 cs de farce et refermer le tout en donnant une forme allongée 
et des extrémités en pointe.
S'il y a des fissures, les boucher avec le mélange bulgur/semoule.
Continuer ainsi jusqu'à épuisement.
Chauffer de l'huile de friture et plonger les kibbeh quelques minutes jusqu'à jolie coloration.
Egoutter sur du papier absorbant et servir aussitôt.
Nul besoin de fourchette ou de couteau ! On croque à pleines dents et on arrose chaque bouchée
de jus de citron. Cela excitera le tout... Délicieux !

21 janvier 2013

Un peu cheesecake, un peu flan au citron



Hormis une paire de boucles d'oreille, je n'ai jamais porté de rouge.
Cette couleur me refroidit.








Ingrédients pour un moule de 25 cm de diamètre:

  • 250 g de Philadelphia
  • 200 g de crème acidulée
  • 110 g de sucre
  • 30 g de Maïzena tamisée
  • 3 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1.5 cs de zeste de citron bio
  • 3 oeufs
  • coulis de fruits ou confiture de votre choix

Séparer les oeufs. Monter les blancs en neige, réserver.
Dans un grand saladier, battre les jaunes avec le sucre.
Ajouter le Philadelphia, la crème acidulée, le jus de citron, les zestes et la Maïzena tamisée.
Bien mélanger le tout. A l'aide d'une maryse, incorporer délicatement et en plusieurs fois les blancs montés en neige. 
Verser la préparation dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et chemisé.
Cuire 25 minutes dans un four préchauffé à 180C puis environ 25 autre minutes à 160 C 
(adaptez le temps de cuisson, le centre du gâteau doit rester légèrement tremblotant).
Durant la cuisson, disposer près du moule un bol rempli d'eau.
Refroidir à température ambiante puis disposer au frais au minimum 4h.
Servir avec un coulis de fruits ou garnir le dessus avec de la confiture.

18 janvier 2013

Emmaüs d'Alessandro Baricco



Mon roman préféré en ce début d'année.
Être entre les mains de Baricco, c'est l'assurance de se sentir porté et exalté.
Monsieur est un enchanteur qui distille sa poésie sans retenue, aucune.
Sa plume est précise, empathique, généreuse.

Une histoire qui laisse dans son sillage une lumière persistante.





4ème de couverture:

Quatre garçons, une fille: d'un côté, le narrateur, le Saint, Luca et Bobby, et, de l'autre, Andre.
Elle est riche, belle, et elle distribue généreusement ses faveurs; ses parents, eux, sont des parvenus
qui ne croient qu'au travail et à l'argent. Quant aux garçons, ils ont dix-huit ans comme elle, mais c'est là leur seul point commun.
Car ils sont avant tout catholiques, fervents voire intégristes. Musiciens, ils forment un groupe qui anime les services à l'église,
et ils passent une partie de leur temps à rendre visite aux personnes âgées de l'hospice, les "larves".
Alors qu'elle incarne la luxure, Andre les fascine, ils en sont tous les quatre amoureux.
La tentation est forte, mais le prix à payer sera lui aussi considérable.
Roman intime et habité par une authentique douleur, Emmaüs est un texte à part dans l'oeuvre d'Alessandro Baricco,
sans doute le plus personnel à ce jour.


Extrait:

"Toute sa splendeur réside dans son visage - la couleur de ses yeux, l'angle saillant de ses pommettes, sa bouche.
Il ne semble pas nécessaire de regarder autre chose -  son corps est simplement une façon d'être, de prendre appui, de s'en aller -
c'est une conséquence. Aucun de nous ne s'est jamais demandé ce qu'il y avait sous son pull, il n'est pas urgent de le savoir, et cela nous plaît.
C'est suffisant, pour tout le monde, cette façon qu'elle a de bouger, à chaque instant - une élégance héritée de gestes et de murmures,
prolongement de la beauté. A notre âge, personne ne contrôle vraiment son corps, on marche avec l'hésitation du poulain,
nos voix ne sont pas les nôtres: mais elle semble déjà vieille, tant elle connaît, de chaque attitude, les nuances, d'instinct.
Bien sûr les autres filles tentent d'imiter ses gestes, mais elles y arrivent rarement, restant dans la construction quand, chez elle c'est un don - la grâce. 
Dans sa façon de s'habiller comme de se tenir - à chaque instant."

15 janvier 2013

Tarte tatin sucrée-salée


Nous avons vu "The Master".
Film réalisé par Paul Thomas Anderson.
Pas de critique à vous transmettre, je ne sais pas faire.
Juste l'envie de dire très fort que Joaquin Phoenix est exceptionnel.
Il nous attrape et ne nous lâche plus.




Quelques clichés prises un peu chez nous,
un peu là-bas,
un peu très là-bas.
Et une moche photo de tarte tatin aux panais et patates douces.
Plus sucrée que salée...








Ingrédients:

  • 1 panais moyen
  • 2 patates douces
  • 3 grosses pomme de terre
  • 2 gros oignons
  • 4 gousses d'ail
  • pâte feuilletée (25 cm x 40 cm)
  • 4.5 cs d'huile d'olive
  • 120 g de sucre blanc
  • 2.5 cs d'eau
  • 1.5 cs de vinaigre de vin blanc
  • quelques feuilles de sauge
  • quelques feuilles d'origan frais
  • un peu de mozzarella râpée
  • sel et poivre

Préchauffer le four à 200C.
Eplucher tous les légumes et les couper en rondelles d'environ 0.5 cm d'épaisseur.
Eplucher les gousses d'ail, les couper en deux et les dégermer.
Dans un grand saladier, disposer le tout. 
Arroser d'huile d'olive. Saler / poivrer à votre convenance et remuer.
Mettre tous les légumes sur une plaque chemisée et cuire 35-40 minutes 
ou jusqu'à jolie coloration.
Ôter du four.
Dans une petite casserole, verser le sucre, l'eau et bien mélanger.
Faire un caramel ambrée sur feu doux, environ 7 minutes.
Ôter du feu, verser le vinaigre blanc et remuer (attention aux éclaboussures).
Saler, poivrer.
Verser de suite le caramel dans un plat à gratin de la dimension de la pâte à feuilletée (+ ou -).
Lisser avec une spatule.
Répartir sur le caramel quelques feuilles de sauge ainsi que quelques feuilles d'origan.
Disposer joliment les légumes.
Saupoudrer de mozzarella puis couvrir avec la pâte feuilletée, préalablement piquée à la fourchette.
Replier les bords de la pâte à l'intérieur de la garniture.
Cuire environ 30 minutes ou jusqu'à coloration de la pâte.
Sortir du four, réserver 10 minutes puis démouler et servir.

11 janvier 2013

Cake à la semoule de maïs et oignons caramélisés



La petite Alma prend sa poupée danseuse dans les bras.
Lui recouvre les jambes avec un carré de tissu, trouvé au hasard au pied de son tabouret.
C'est qu'il ne fait pas très chaud, il ne faudrait pas que la belle, lovée dans les bras d'Alma, prenne froid.
Avec sa main potelée, trop jolie à regarder, elle lui caresse la joue, longuement, tendrement
puis lui souffle à l'oreille quelques mots qui n'arriveront pas jusqu'à nous.
Rassurée, la petite dépose un baiser sur le front de sa danseuse.
Alma aime sa poupée et semblait inquiète pour elle ce matin.




Cake sucré/salé




Ingrédients:


  • 70 g d'oignons pelés, émincés en lamelles
  • 12 tranches de lard
  • 1/2 cc de sucre + 50 g de sucre
  • 50 g de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 120 g de babeurre
  • 1/4 cc de bicarbonate de soude
  • 3/4 cc de poudre à lever
  • 60 g de semoule de maïs fine
  • 75 g de farine
  • sel

Chauffer une noisette de beurre dans une poêle et faire revenir les oignons sur feu doux.
Dès qu'ils deviennent translucides, ajouter la 1/2 cc de sucre et laisser confire 25 minutes 
en ajoutant de temps à autre un peu d'eau pour éviter qu'ils sèchent.
Les oignons doivent être bien caramélisés.
Disposer dans un bol et mettre de côté.
Dans la même poêle faites griller les tranches de lard.
Egoutter sur du papier absorbant puis émincer. Réserver.
Préchauffer le four à 180 C et chemiser votre moule.
Dans un saladier, battre ensemble le beurre fondu et les 50 g de sucre.
Ajouter l'oeuf, le babeurre, le bicarbonate de soude, la poudre à lever, la semoule et la farine.
Bien mélanger.
Saler à votre convenance.
Verser la préparation dans le moule et garnir le dessus avec les oignons et le lard grillé.
Cuire 30 minutes environ ou jusqu'à jolie coloration et que la pointe d'un couteau insérée
au centre ressorte propre.

9 janvier 2013

Découverte gourmande: Perles de seigle



Le seigle revisité.
Une petite perle à la farine de seigle, enrobée de chocolat au lait suisse.
Craquante,
fondante.
Un peu sucrée.
Un peu salée aussi.
Agréable à manger mais pas extraordinaire non plus.

Paquet de 100g au prix de 6.90 frs

Points de vente:
- Boulangeries Zenhäusern (Sion, Sierre, Savièse, Grône)
- Boulangeries Volken (Viège, Naters, Brigue)
- Boutique en ligne: www.valais-community.ch/shop





6 janvier 2013

Coup de pouce



On dirait des petits nénuphars.
Je recherche désespérément un pilea peperomioides.
Arf ! Impossible de mettre la main sur cette trop belle plante.
A tout hasard, quelqu'un saurait m'aider ?